Breaking2_TheRunners_M01.jpg

CH 03 LES COUREURS

LES COUREURS Comment mesurez-vous le potentiel de quelqu'un à réaliser quelque chose qui n'a jamais été fait ? Quelque chose qui redéfinit totalement la façon dont nous envisageons les capacités de l'être humain ? Autant de questions auxquelles l'équipe scientifique de Nike a dû répondre pour identifier les coureurs capables de faire tomber la marque des deux heures en marathon. En réunissant les esprits les plus brillants en physiologie, course et performance athlétique, l'équipe a développé une batterie de tests afin d'identifier non seulement les coureurs les plus rapides du monde, mais également ceux qui pourraient courir encore plus vite. À l'issue des tests, trois coureurs ont été identifiés comme capables de descendre sous la barre des deux heures : Lelisa Desisa d'Éthiopie, Eliud Kipchoge du Kenya et Zersenay Tadese d'Érythrée. Trois pays pour trois parcours complètement différents, réunis pour trouver le chemin le plus rapide vers la ligne d'arrivée.

Breaking2_TheRunners_M02.jpg

LELISA DESISA 27 ANS, ÉTHIOPIE Lelisa est le cadet de la bande et pourtant, lors du marathon de Dubaï en 2013, il réalisa l'un des temps les plus rapides de l'histoire pour un premier marathon avec 2h04'45''. Il a également remporté le marathon de Boston à deux reprises, en 2013 et en 2015, et affiche un record personnel de 59'30'' au semi-marathon.

Lelisa ne manque pas d'assurance. Interrogé, peu avant le départ, sur sa capacité à remporter sa première victoire au marathon de Boston à 23 ans, Lelisa répond sans détours : « Je suis sûr [de gagner] à 100 %. ». Il ne faudrait pourtant pas le prendre pour une jeune star impétueuse. Lors de cette victoire, il rendit sa médaille à la ville de Boston en hommage aux victimes de l'attaque tragique qui eut lieu quelques heures avant l'arrivée.

Breaking2_TheRunners_M03.jpg

Plus timide qu'extroverti, Lelisa exsude une confiance tranquille, née de ses accomplissements, plutôt que de l'autosatisfaction. Rien de surprenant pour un coureur qui dit s'inspirer des coureurs éthiopiens de renom qui l'ont précédé. (Il espère un jour voir son visage s'étaler sur les panneaux d'affichage à l'image de ses héros.) Marcher sur les traces de certains des meilleurs coureurs de longue distance de tous les temps serait intimidant pour n'importe qui.

C'est peut-être pour cela que Lelisa est impatient de s'imprégner des informations et conseils de l'équipe de recherche Breaking2. Bien qu'elle implique un manque d'expérience, sa jeunesse lui permet également d'être plus ouvert à de nouvelles expériences.

« Il est très réceptif et prend volontiers en compte les suggestions que nous lui offrons. Il prend tout ce que nous pouvons lui donner et plus », explique le Dr Brett Kirby, chercheur au laboratoire de recherche sportive de Nike et médecin en chef de Breaking2.

En quatre marathons, Lelisa n'est pas encore passé sous la barre des 2h10', mais avec l'aide de l'équipe, il fait évoluer son entraînement et sa préparation : plus de travail sur la vitesse, moins de volume pur et une attention toute particulière à la nutrition.

« La science nous a aidés à accomplir de nombreuses choses : électricité, voitures, avions, téléphones portables, appareils-photos, satellites. C'est grâce à elle que nous nous sommes inspirés des oiseaux pour inventer les avions. Les meilleurs scientifiques pensent que le défi [Breaking2] est réalisable. Il est donc fort possible que la science nous permette également d'accomplir cela », explique Lelisa.

Breaking2_TheRunners_M04.jpg

ELIUD KIPCHOGE 32 ANS, KENYA Eliud est le champion olympique en titre du marathon masculin, et avec sept victoires en huit courses, il est aujourd'hui considéré par beaucoup comme le meilleur athlète de sa discipline. Son record personnel de 2h03'05'', établi lors du dernier marathon de Londres, est également le troisième meilleur temps de l'histoire.

Et depuis une dizaine d'années, Eliud occupe régulièrement le haut du classement des courses de longue distance à travers le monde. Des résultats qui témoignent de sa volonté et de sa régularité. Si ses capacités physiologiques et son éthique de travail sont exceptionnelles, c'est la maîtrise de son mental qui lui permet d'enchaîner les victoires.

Il nous l'explique : « En fait, plus que courir, il s'agit de penser. Si votre tête n'est pas entièrement dans la course, vous ne passerez pas la ligne d'arrivée. Il faut se concentrer pleinement et penser positif. » C'est pour cela qu'il s'entraîne dans un endroit idyllique, un camp dortoir en haute altitude dans la ville d'Eldoret à l'ouest du Kenya, loin de sa famille et de sa maison.

Breaking2_TheRunners_M05.jpg

Son style de course lui-même traduit un contrôle aiguisé du rapport étroit qui lie la concentration mentale et l'exécution physique, un état d'équilibre serein qu'il maintient même à des vitesses vertigineuses et à plus de 2 000 m d'altitude.

« Lorsque vous le regardez courir à cette allure extraordinaire autour de la piste, il est parfaitement détendu. Sa technique est précise, mais vous pouvez voir dans ses yeux qu'il exécute le programme. Il sait ce qu'il a à faire », explique Philip Skiba, médecin et ingénieur performance Breaking2.

Eliud est absolument convaincu qu'il est capable de descendre sous la barre des deux heures, mais ses raisons pour le faire vont bien au-delà de la simple performance. « Tout d'abord, je veux montrer au monde entier que dans la vie, il faut s'efforcer de progresser et de trouver des moyens de s'améliorer », explique Eliud. « Ensuite, je veux prouver que l'être humain n'a pas de limite. C'est mon message. » Si quelqu'un est capable de surmonter l'impossible défi physique que cela représente, c'est sans aucun doute Eliud.

Breaking2_TheRunners_M06.jpg

ZERSENAY TADESE 34 ANS, ERYTHRÉE Zersenay a remporté quatre médailles olympiques et cinq championnats du monde de semi-marathon. Il détient le record actuel du semi-marathon masculin avec un temps de 58'23''.

La course n'était pourtant pas le premier choix de Zersenay. Adolescent, il s'imaginait cycliste professionnel avant d'être repéré par des recruteurs d'athlétisme locaux. Malgré des débuts un peu tardifs, il est parvenu à se hisser parmi les meilleurs coureurs de longue distance au monde. Aujourd'hui, plus d'une décennie plus tard, il est également l'un des plus accomplis.

Tout en exhibant la même sérénité qu'Eliud, Zersenay cultive un style agressif de tête de peloton, incarnant plutôt le feu qui couve que l'absolue zénitude d'un Eliud. Sans aucuns scrupules, Zersenay s'évertue à tester la volonté de ses adversaires en faisant de chaque course une épreuve éreintante au rythme débridé. Il ne vient clairement pas pour se faire des amis.

Breaking2_TheRunners_M07.jpg

Pourtant, cette soif de vitesse pourrait se révéler être sa plus grande faiblesse, puisqu'il n'a pour l'instant pas su retranscrire ses succès dans le format plus long du marathon, pour lequel son record personnel n'est « que » de 2h10'41''. Malgré ce temps relativement décevant, sa sélection dans le programme n'est pas surprenante lorsque l'on connaît son incomparable physiologie.

Le Dr. Andy Jones, médecin Breaking2, l'explique ainsi : « Son économie de course est exceptionnelle. Au vu de ses chiffres sur le tapis de course et sur la piste, il constitue clairement notre meilleure chance. »

Si vous ajoutez à cela le fait que Zersenay n'a jusque-là pas vraiment prêté attention à sa nutrition et à son hydratation lors de ses programmes d'entraînement au marathon (il admet n'avoir pratiquement rien bu durant ses courses), il affiche, parmi les trois coureurs sélectionnés, la plus grande marge de progression—même s'il est celui qui a le plus de retard à rattraper.

Alors que les chercheurs de Breaking2 identifient des moyens de libérer son potentiel de marathonien, Zersenay confie : « Honnêtement, ça permet de gagner en puissance. Parce que, lorsque l'on vous indique vos faiblesses et vos points forts, cela vous pousse encore davantage à atteindre vos objectifs. » Seul le temps nous dira si cela suffit à faire pencher la balance en sa faveur.

LORSQUE LELISA, ELIUD ET ZERSENAY SE PRÉSENTERONT SUR LA LIGNE DE DÉPART POUR ESSAYER DE PASSER SOUS LA BARRE DES DEUX HEURES, ILS FERONT FACE À 42,195 KM QUI POURRAIENT REDÉFINIR CHAQUE KILOMÈTRE PARCOURU JUSQUE-LÀ.

Breaking2_TheRunners_M08.jpg